Jars

Spécialiste WordPress

Spécialiste SEO

Writer

Guitariste

Afro.Num

0

Votre panier est vide.

Jars

Spécialiste WordPress

Spécialiste SEO

Writer

Guitariste

Afro.Num

Article

Coding sur WordPress

juin 9, 2021 Développement Web, WordPress
Coding sur WordPress

Coder revient à utiliser des signes conventionnels pour donner des directives soit à un navigateur, soit à une machine précise. Généralement, tout ce qui est numérique est basé sur du code. Une image, un texte, un audio, une note vocale WhatsApp, un statut Facebook, un message sur WhatsApp…tout est du code ! Sauf que c’est un code a priori invisible par l’utilisateur.

Pour essayer d’expliquer encore plus basiquement les codes, je dirais que ces sont des indications. Je suppose que l’on veuille écrire ‘’ AFRIQUE’’ en gras sur un texte en ligne sur le web. Bien entendu, ce sont les navigateurs ( Chrome, Firefox…) qui interprètent les codes. Et ces navigateurs ne savent pas forcément ce que nous voulons faire et peuvent ne pas avoir idée de nos intentions. Dans ce cas où nous voudrions avoir le mot ‘’AFRIQUE’’ en gras, il faudra juste l’entourer de certains signes qu’on appelle balises dans un langage d’écriture de codes (ici, le HTML). Concrètement, il suffira d’écrire par exemple AFRIQUE  et l’entourer de ces codes : <b> et </b> pour indiquer au navigateur que ce mot est à mettre en gras. Cela permet au web d’être réellement un village planétaire. Un endroit où les Chinois peuvent lire ce qu’écrit un Béninois ou un Ivoirien. La bonne nouvelle ? Nous sommes tous codeurs ! Chaque fois que nous entourons un mot à envoyer dans une messagerie WhatsApp des astérisques (*), nous donnons des indications au système de WhatsApp. Nous lui disons : “mets-moi ce mot en gras” et il s’exécute sans regimber. (Ici, il s’agit d’une forme d’HTML simplifié connue sous le nom de Marcdown).

Il existe plusieurs manières de coder. Ou, pour être plus juste, je dirais qu’il existe plusieurs langages dans lesquelles on peut écrire du code. Entre autres, on distingue généralement le HTML,le CSS,le JavaScript,le Java,le Python,le C,le C++…des charabias ? Pas pour autant ! C’est ce qu’il faut pour que nous ayons aujourd’hui des sites web dynamiques, des applications mobiles ou des logiciels utilisés au quotidien. Si vous voulez aller plus loin sur le code, je vous suggère de jeter un œil sur Open Classroom qui est un canal idéal pour acquérir des compétences digitales.

Je parlais tantôt de besoin et je faisais comprendre que l’on fait recours  à une solution d’écriture de code en fonction de son besoin ou du problème que l’on veut résoudre. A coté des codes, se trouvent des outils CMS (Content Management System): des outils qui, la plupart du temps, permettent de créer des solutions rapides et efficaces quand on sait s’y prendre. Il existe une multitude d’outils CMS dont WordPress. Cet article est d’ailleurs consacré à ce dernier !

WordPress à la base, qu’est-ce que c’est ?

C’est une solution open-source qui permet de créer tout type de site web : c’est la solution utilisée par un grand nombre de sites web. Selon une analyse rapportée par Le Blog du Modérateur, 33% des sites internet sont développés avec WordPress.

Qu’est-ce qu’il faut savoir de WordPress quand on est développeur ?

Déjà, je me dis que l’idéal est de commencer par chercher à comprendre comment est développé WordPress et comment il fonctionne.

Nativement, un site WordPress fonctionne comme tout type de site web. Il utilise des fichiers qui sont stockés dans une base de données souvent disponible sur un cPannel et peut être installé avec un logiciel comme Softaculous ( ou XAMPP ou Laragon en local). Ces fichiers sont stockés dans un gestionnaire où l’on retrouve les dossiers les plus importants qui font fonctionner tout type de site WordPress. Il existe trois dossiers indispensables dans ce gestionnaire de fichiers :

Le dossier wp-includes
C’est pratiquement le dossier le plus important sir WordPress. On parle du coeur des fichiers du gestionnaire.

 Concrètement, c’est ce dossier qui gère :

Les articles publiés sur WordPress

Les commentaires sous ces articles

Les catégories de ces articles

Les utilisateurs d’un site WordPress ( tableau de bord > Utilisateurs ou comptes)

Les menus sur WordPress ( Tableau de bord>Apparence>Menus)

Le système d’envoi de mails automatiques 

Le système de gestion du rôle des utilisateurs ( Tableau de bord>Paramètres Générales)

L’API Rest ( il s’agit d’une norme qui permet à deux logiciels de communiquer et d’échanger des données sous forme d’une requête HTTP)

Le WP Query qui permet de retrouver une information précise et beaucoup d’autres fonctionnalités natives de WordPress.

Quand vous voudrez modifier l’une ou l’autre de ces fonctionnalités désormais, vous savez vers où aller ! ( cPannel>gestionnaires de ficiers>wp-includes)

Le dossier wp-admin

C’est le dossier qui rengorce les fichiers qui ont servi au développment de l’interface de WordPress. C’est d’ailleurs pour cela que pour accéder à WordPress, il suffit de saisir ndd.com/wp-admin (ndd=nom de domaine. Aussi est-il que l’idéal est de toujours modifier ce lien pour des raisons de sécurité. J’y reviendrai !)

Le dossier wp-content

C’est ce dossier qui comporte tout ce qu’il y a comme fichier sur un site WordPress. Il s’agit essentiellement des thèmes, des plugins, des images, des fichiers audios, document,zip ou vidéos.

Comment WordPress a été développé ?

A la base, WordPress est basé sur le modèle d’un logiciel open source de créations de blog développé en 2001. Il s’agit du logiciel b2 créé par Michel Valdrighi. Aujourd’hui, il est devenu tout un éco-syst-me géré par la société Automaticc. Open source parce que vous pouvez recréer le système à votre goût.

Plus clairement…

WordPress, c’est essentiellement du PHP pour ces fonctionnalités. Les dossiers les plus indispensables évoqués un peu plus haut (wp-includes,wp-admin,wp-content) contiennent des fichiers PHP qui font fonctionner les sites. Quant au design, il s’agit du HTML,du CSS et du JavaScript au besoin.

Pourquoi WordPress ?

Comme on peut le constater, WordPress est un outil excessivement puissant, surtout quand on le maîtrise. Ce n’est plus un outil basique et les contraintes sont de plus en plus rares quand vous savez comment modifier tout le système à votre guise. Nous reviendrons incessamment sur comment coder sur WordPress. N’hésitez pas  à me notifier en commentaire vos impressions sur cet article !

Étiquettes:
2 Comments
  • Orpheric Allagbe 11:23 juin 16, 2021 Répondre

    Bonjour
    Merci pour l’article.

    Ma question est : les developpeurs peuvent-ils coder sur WordPress ??

    • Jars 1:45 juin 16, 2021 Répondre

      Oui ! J’y reviendrai prochainement.

Commenter